La marche à pied pour sortir du burn out. La marche à pied pour sortir du burn out.

Le repos.

Pendant plus d’un mois, mes journées se sont résumées à dormir, dormir et dormir dans le noir le plus absolu, prendre les antidépresseurs et anxiolytiques prescrits par mon psychiatre (Xanax & Escitalopram commercialisé en Belgique sous le nom Sipralexa). Ceux-ci me procuraient des effets secondaires assez désagréables, des maux de tête (céphalées) très importants, une transpiration (sudation) excessive, au point de devoir changer les draps de mon lit quotidiennement, et enfin, diminuant encore un peu plus mon très petit moral, des dysfonctionnement sexuels, des difficultés d’érection et des problèmes d’orgasme. J’ai donc décidé après en avoir discuté avec mon psychologue et psychiatre de supprimer ma prise de psychotropes et d’anxiolytique et de la remplacer sur les conseils de mon pharmacien par la prise d’un complément alimentaire, le Grintax et la fleur de Bach Rescue. Je ne suis pas médecin, je ne sais donc si ces médicaments ou ces traitements naturels, sont efficaces, ou ont simplement eu un effet placébo. Un fait est certain, je reste convaincu que quel que soit la médication choisie, il est indispensable pour obtenir des améliorations, de se recentrer sur soi-même, de se remettre en question, de se faire accompagner et d’avoir la réelle volonté de s’en sortir.

Le mode recharge.

Petit à petit, mes batteries se sont rechargées, je faisais encore quelques siestes la journée, mais l’envie de bouger est revenue. J’éprouvais le besoin de me retrouver. Un matin, j’ai quitté l’obscurité de ma chambre, pour la lumière du jour, j’ai enfilé une paire de vieilles chaussures de sport, la marche à pied m’appelait, moi qui ne l’avais jamais réellement pratiquée et aimée.

Pas après pas, j’ai redécouvert la nature, les plaisirs simples :  s’émerveiller de la beauté des paysages, retrouver le plaisir du silence simplement perturbé par le chant des oiseaux et le bruit du vent, respirer à plein nez l’odeur des sous-bois, m’arrêter pour enlacer un arbre et capter son énergie.

Au plus je marchais, au plus la marche m’était agréable, au plus je me sentais revivre au point de marcher presque quotidiennement, d’augmenter de semaine en semaine les distances parcourues, de redécouvrir et passer de plus en plus de temps avec un vieil ami, que j’avais depuis trop longtemps oublié, « MOI ».

L’envie d’avoir envie.

Semaine après semaine, j’ai de plus en plus retrouvé l’envie d’avoir envie, je me suis senti mieux mentalement et physiquement. La marche est devenue pour moi addictive, me procurant une sensation de bien-être et de fatigue positive. J’ai commencé à perdre du poids. Je pouvais de nouveau respirer moi qui étais au préalable essoufflé au moindre effort. Après quelque mois, quelle ne fût pas ma surprise lorsque mon médecin traitant m’a annoncé que mon hypertension s’améliorait.

En conclusion.

La marche est le meilleur remède pour l’Homme », Hyppocrate.

De mon expérience personnelle, je peux donc affirmer, tout comme la littérature scientifique, pratiquée de manière régulière, 

  • la marche a un effet antidépresseur : elle remonte le moral, diminue l’anxiété et la dépression en déclenchant un certains nombres d’hormones, notamment les endorphines procurant une sensation de bien-être mais également la dopamine, l’hormone du plaisir qui diminue la sensation de fatigue.
  • la marche permet de perdre du poids si elle est liée à une alimentation équilibrée.
  • la marche tonifie les muscles et ce sans traumatiser les articulations, ce qui est particulièrement bénéfique pour les personnes en surpoids.
  • la marche renforce notre système immunitaire, elle stimule notre circulation sanguine, ce qui augmente notre apport en oxygène bénéfique à nos défenses naturelles
  • la marche diminue les risque de maladie cardiovasculaire.
  • la marche diminue la tension artérielle,
  • la marche aide à mieux dormir. Elle améliore les différents stades et cycles du sommeil, et ce principalement, j’insiste, si elle est pratiquée de manière régulière en régularisant les mécanismes de l’horloge interne et la production de sérotonine une hormone qui joue un rôle important sur la qualité du sommeil

Cette liste est non exhaustive, on pourrait y ajouter les bienfaits sur l’ostéoporose, et sur l’amélioration de la condition physique. Elle est sans effets secondaires, et peut se pratiquer très facilement avec une simple paire de chaussures de sport.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) préconise de pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue. Cette recommandation est souvent simplifiée sous la forme de marcher 10.000 pas par jour. Personnellement, n’ayant jamais marché au préalable, j’ai commencé par marcher 1.000, puis 2.000, puis 3.000  pas quotidiens, petit à petit.

Alors qu’attendez-vous ? Croyez en vous, croyez en l’amour, croyez en la résilience, croyez aux bienfaits de la marche à pied, enfilez vos chaussures et marchez sur le chemin d’« Un Autre Moi ».

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques ou questions via la page facebook « Un Autre Moi », je me ferai un plaisir de vous lire et de vous répondre.


Si vous avez trouvé cet article intéressant, partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Un Autre Moi, Mailing List Header

Restez informé

En vous inscrivant ci-dessous, vous recevrez maximum 4 courriels par mois, comprenant des articles, vidéos, conseils pour vous aider à :

  • comprendre et vaincre le burn out,
  • développer un esprit sain dans un corps sain,
  • vous développer personnellement,
  • devenir "Un Autre Moi".